Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Mechanics
Organisations
Bases et Colonies
Génériques
Visuels DVD
Autres Articles
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768


EPISODE 10 - La Malédiction du Père
    On nous rappelle l'épisode précédent : l'Alliance Terrienne qui annonce l'attaque sur PLANT. Alors que la bataille avait commencé dans l'espace, Kira reste seul et pensif sur la terrasse de sa demeure. Alors que Lacus le rejoint, l'un des petits orphelins demande ce qu'il se passe.
    L'Alliance Terrienne n'hésite pas à utiliser les armes nucléaires, mais ZAFT riposte alors avec une arme nucléaire posée sur un vaisseau de classe Nasca. Cette dernière a une puissance similaire au Genesis et détruit les missiles ainsi que la flotte qui a attaqué PLANT. Kira et Lacus, en voyant ces lumières dans le ciel, paniquent tout d'un coup et Kira comprend qu'il s'agit d'explosions nucléaires. Et alors qu'il se rappelle de Raw Le Creuset, Lacus n'arrive pas à y croire.

    Plus tard, Asran est déjà sur PLANT et il tombe soudain sur Lacus. Cette dernière se jette dans ses bras, mais Asran ne comprend pas ce que la jeune fille fait ici. Et pendant ce temps, un bilan est rendu sur Terre et sur PLANT, les Coordinateurs accusant les Naturels de les avoir attaqués sans raisons.
    Alors que Asran a rejoint le président Durandal, il ne comprend pas comment il y a pu y avoir une attaque nucléaire. L'homme lui montre alors les images, et on y voit un journaliste annoncer à PLANT que l'Alliance Terrienne leur a déclaré la guerre et qu'ils n'ont pas hésité à utiliser les armes nucléaires dès la première bataille, puis il ajoute que PLANT a pu se défendre mais que la situation reste tendue.
    Gilbert Durandal s'assied et dit à Asran, en l'appelant Alex, de faire la même chose puis de se calmer. Le président lui dit être tout autant surpris que l'Alliance ait aussi subitement utilisé les armes nucléaires contre PLANT.

    Sur Orb, Cagalli frappe fort son bureau avec son poing pour calmer ses nerfs. Et sur le Minerva, Shin fait la même chose contre le mur. La population de PLANT est encore sous le choc d'une telle situation.
    Le président, toujours en entretien en tête à tête avec Asran, ajoute que même si l'Alliance s'est repliée, tout est loin d'être fini. Il se demande où va aller cette guerre si les armes nucléaires sont déjà utilisées. Asran se souvient alors de la Saint-Valentin Sanglante...
    Cependant sur PLANT, c'est l'agitation complète. La population ne comprend pas pourquoi elle n'a pas été avertie, et n'en revient toujours pas qu'une guerre a été annoncée.
    Asran demande alors au président ce que PLANT va faire. Alors que Durandal reste pensif, la population continue son agitation, des tensions se créent entre les partisans de la guerre et ceux de la paix. Le président répond alors à Asran que si PLANT répond aux représailles, une nouvelle guerre sans fin verra le jour. Ce dernier reste donc dans le doute, il ajoute que les circonstances sont les mêmes que la précédente guerre.

    Toujours sur PLANT, la situation est de plus en plus tendue chez les citoyens. Asran dit alors au président que ce dernier ne peut pas attaquer en se basant seulement sur la haine et la colère. Le jeune garçon interdit Durandal de faire une telle chose. Ce dernier l'appelle de nouveau Alex, et Asran intervient en disant qu'il est Asran Zala, le fils de Patrick Zala, ex-chancelier de PLANT qui a créé un monde de haine à la précédente guerre.
    Durandal semble heureux de voir Asran dans un tel état. Le jeune homme continue en disant qu'il croyait aux paroles de son père et qu'il est allé se battre contre les ennemis qu'on lui imposait. Asran semblait impuissant face à une telle situation, et à nouveau, il dit que tout cela arrive à cause des paroles de son père.
    Alors que Asran est plongé dans sa tristesse, Durandal le resaisit. Le président lui explique alors qu'il est au courant de tout ce qui a bien pu se passer, et qu'il sait que cela a été dur pour Asran. Mais ce dernier réfute et ajoute qu'il est heureux d'en être conscient. Mais Durandal lui dit qu'il a tord, puis il lui dit sous forme de question que le président Zala n'était pas toujours une mauvaise personne. Il continue en disant que son prédécesseur a pu faire des erreurs, mais qu'il les a faites seulement pour le bien de PLANT. Puis, il dénonce les coupables de Junius-7 d'avoir utilisé les paroles de Patrick Zala seulement pour justifier leur acte. Asran est surpris par de telles paroles, Durandal vient tout juste de lui ouvrir les yeux. Ce dernier lui ajoute enfin qu'il a beau être le fils du président Zala, il n'en reste pas moins une toute autre personne.

    Durandal remercie alors Asran, et lui demande d'arrêter de tout porter sur ses épaules. Pendant ce temps, Lacus semble se préparer... Le président ajoute à Asran que ce sont des personnes comme ce dernier qui peuvent mettre fin à une guerre.
    A nouveau sur PLANT, la panique n'a pas cessé d'augmenter, la population est frustrée. Le président regarde alors son poste de télévision, et alors que l'agitation continue, on voit soudainement Lacus apparaître à l'écran. Elle demande à la population de se calmer, puis elle se présente comme étant Lacus Clyne. Asran n'en revient pas...
    Personne n'arrive à y croire, Lacus, considérée elle aussi comme une héroïne de la précédente guerre, vient enfin au secours de PLANT. Elle dénonce alors la guerre et l'utilisation des armes nucléaires, puis elle demande à la population de rester calme malgré tout. Asran regarde le président, et ce dernier lui sourit. Lacus ajoute que le Conseil Suprême fait son nécessaire pour empêcher une nouvelle guerre.

    La jeune fille continue en demandant à la population de croire au président Durandal qui fait son nécessaire pour le bien-être de PLANT. Puis enfin, elle se met à chanter. Durandal dit alors à Asran que ce dernier ne doit pas être ravi. On comprend alors que ce n'était pas la vraie Lacus Clyne. Le président explique à Asran que l'influence de Lacus Clyne est beaucoup plus grande que la sienne.
    L'agitation sur PLANT s'est complètement estompée, tous admirent Lacus. Ils veulent croire en la chanteuse, sachant tout ce qu'elle a fait à la bataille de Yakin-Due. Durandal dit à Asran qu'il n'a jamais eu autant besoin d'elle que maintenant, mais qu'il a aussi besoin de l'aide de Asran. Ce dernier est surpris, et le président lui demande de le suivre.
    Plus tard, Durandal et Asran ont rejoint un hangar. Les lumières s'allument alors et Asran fait face à un nouveau modèle de Mobile Suit. Le président lui présente comme étant le X23S Saviour, ayant été développé en même temps que le Chaos, Abyss et Gaia, puis il demande à Asran ce que ce dernier répondrait s'il lui demandait d'utiliser cette unité.

    Asran se retourne alors et demande à Durandal si l'homme veut qu'il se réengage dans l'armée de ZAFT. Mais le président lui dit seulement qu'il veut lui confier cette unité, bien qu'il devra rejoindre ZAFT d'un autre point de vue. Il ajoute ensuite qu'il pense la même chose que sa Lacus Clyne, mais qu'ils ont besoin d'une force pour se défendre des autres organisations, c'est pour cette raison qu'il a besoin d'individus ayant les mêmes croyances que lui (cf : Asran).
    Durandal dit qu'ils seront forcés d'utiliser les armes pour se défendre et ne pas se laisser détruire, et que pour l'humanité, il aimerait que Asran ait la force d'entreprendre certaines choses, car grâce à son expérience de la précédente guerre, il pourra remettre sur le droit chemin ceux qui s'égarent.
    Le président ne veut pas précipiter Asran et lui laisse le temps de réfléchir, mais il dit que le jeune garçon est le seul à savoir ce qu'il est capable de faire et ce qu'il souhaite le plus, puis il quitte le hangar.

    Plus tard dans la journée, Asran a rejoint son hôtel. Il y retrouve alors à sa grande surprise Lacus, la fausse, qui se jette à nouveau dans ses bras. Elle se présente alors comme étant Meer Campbell, mais elle lui demande de l'appeler Lacus devant les autres. Elle tire alors Asran par le bras et l'emmène dîner avec elle, puisqu'il est censé être le fiancé de Lacus.
    Peu après, Asran et Meer sont seuls à une table. La jeune fille semble beaucoup plus excitée que la véritable Lacus. Asran, en la regardant, se rappelle alors de son ex-fiancée. Meer lui demande alors s'il a vu son discours à la télévision et si elle a fait exactement comme Lacus, mais Asran ne répond pas, ce qui déçoit Meer qui croit avoir échoué. Mais Asran, hésitant, se rattrape et dit qu'elle a été parfaite, qu'elle ressemblait vraiment à Lacus. Meer saute alors de joie.
    Durant le repas, Meer dit qu'elle a toujours été fan de Lacus et que son entourage trouvait qu'elle avait la même voix que la chanteuse, jusqu'au jour où le président l'a contactée et que tout a commencé. Mais Asran hésite encore, il dit que le président a besoin de la véritable Lacus. Sans le vouloir, il vexe Meer qui dit seulement, le visage triste, qu'ils ont tous besoin de Lacus, et non pas de Meer. Elle retrouve alors le sourire et dit qu'elle fait seulement cela jusqu'au retour de Lacus.

    Meer souhaite vraiment aider la population de PLANT puisque Lacus n'est pas là, puis elle ajoute être heureuse d'avoir enfin rencontré Asran. Elle lui demande alors de lui parler de Lacus, afin qu'elle puisse faire de son mieux. Mais Asran plonge à nouveau dans ses pensées et se rappelle des paroles de Durandal, puis de celles de Lunamaria, lui disant qu'il est considéré comme un héros, puis de tous les autres moments qui le font maintenant douter.
    L'épisode se termine alors sur Asran étant à nouveau rongé par des questions sans réponse. Il regarde alors le ciel et se rappelle enfin du Saviour, le Mobile Suit que veut lui offrir Durandal...




Article rédigé par MaxX.