Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Mechanics
Organisations
Bases et Colonies
Génériques
Visuels DVD
Autres Articles
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768


EPISODE 36 - Asran déserte
    On nous résume l'épisode précédent : la confrontation entre Shin et Asran après la victoire contre l'Archangel, la rébellion de la population envers LOGOS, le président qui a rejoint la Terre pour présenter à Asran et Shin leurs nouvelles unités : le Legend et le Destiny.
    Le président Durandal explique que le Destiny surpasse l'Impulse par sa mobilité, sa puissance de feu et sa défense, alors que le Legend lui est équipé de l'exceptionnel système Dragoon. Shin trouve ces deux unités impressionantes mais Asran reste muet. Durandal dit à Shin que le Destiny lui est destiné, surtout pour son talent en tant que pilote.

    Quant à Asran, sont unité sera le Legend. Durandal lui demande ce qu'il pense du système Dragoon, mais Asran ne répond pas. Le président lui demande si tout va bien, mais Asran demande alors si ces unités ont été construites pour détruire LOGOS. Durandal reste honnête et confirme, mais Asran ajoute alors qu'il ne comprend pas pourquoi ils ont du détruire l'Archangel et le Freedom. Shin tente de s'interposer, mais Asran continue en disant que bien que l'Archangel ait mis le chaos durant certaines batailles, leurs voeux restent les mêmes que les leurs et qu'ils ont été les premiers à s'opposer au Destroy. Asran en veut au président d'avoir ordonné de les éliminer avant même de leur avoir laissé une chance de s'expliquer.
    Le président l'interrompt calmement, et demande alors à Asran que si l'Archangel était de leur côté, alors pourquoi ne les ont-ils pas rejoint. Asran tente de se défendre, mais le président utilise alors Lacus (Meer) comme argument. Cela dépasse Asran qui connaît la vérité. Shin tente de calmer Asran, et Durandal continue en disant qu'il comprend les sentiments de Asran, mais que dans le monde actuel, ils ne peuvent pas faire autrement.

    Par la suite, le président dit qu'il est désolé pour l'ami de Asran, Kira. Il parle de ce dernier comme étant un pilote talentueux et qu'il devient imbattable à l'intérieur d'un Mobile Suit, mais personne ne le savait, même Kira lui-même, et c'est la raison pour laquelle il n'a pas suivi la même voie que Shin ou Asran en tant que soldat. Durandal ajoute ensuite qu'il ne comprend pas ce à quoi pensait Kira lorsqu'il a fait équipe avec Lacus, et il regarde à ce moment là Meer, puis continue sur le fait que Kira a kidnappé la Chef de Orb (cf : Cagalli), et s'est interposé dans plusieurs batailles.
    Asran tente de défendre son meilleur ami qu'il croit mort. Durandal ne le laisse pas parler et dit qu'en tant que chef de ZAFT, il ne pouvait pas laisser une telle force errer librement. Durandal trouve dommage le fait que Kira n'ait pas découvert sa force plus tôt pour l'utiliser de façon correcte. Shin semble d'accord avec ce que dit le président, et ce dernier ajoute finalement qu'il veut créer un monde sans conflit ou chacun vivrait heureux et c'est pourquoi il attend le meilleur possible de Shin et Asran, ce dernier restant toujours méfiant et muet. Meer semble inquiète...

    Sur Gibraltar, la base semble se préparer à une future bataille de grande envergure. Mais la guerre étant finie, un escadron de l'Alliance Terrienne rejoint lui aussi la base. Parmi eux nous retrouvons Ledonir Kisaka, l'ex bras droit de Orb.
    A bord du Minerva, Arthur reste surpris qu'autant de navires de l'Alliance puissent un jour se retrouver ici. Talia trouve cela gênant, car ils ont eu l'habitude de les voir comme des ennemis. Arthur dit ironiquement que Gibraltar serait perdu si l'Alliance les trahissait, mais cela ne fait rire que lui...
    Par ailleurs, à la base Heaven, appartenant à l'Alliance, Djibril a rejoint ses camarades de LOGOS. En effet, cette base est la prochaine cible de ZAFT. Mais Talia se demande l'utilité d'une telle bataille...

    En fin de journée, Rey a rejoint dans un salon privé le président. Ce dernier demande à Rey des nouvelles sur sa santé, on comprend alors que le jeune garçon semble être malade... Durandal s'excuse pour les évènements au laboratoire de Lodonia, mais Rey ne lui en veut pas, en lui parlant d'une façon très familière.
    Toutefois, durant leur entretien, Meer les espionne derrière le mur. Elle trouve au sol une photo que Rey a fait tomber sans le vouloir. Il s'agit d'une des photos prises par Lunamaria lorsqu'elle espionnait Asran discuter avec Kira et Cagalli.

    Par ailleurs, Asran s'est installé seul et dans le noir dans sa chambre d'hôtel. Il repense à sa discussion avec Kira lorsque ce dernier lui avouait ses doutes sur le président Durandal. Il est interrompu dans ses pensées par l'arrivée de Meer. Elle le prévient qu'il n'a pas été correct avec le président et qu'il ne doit pas rester ici s'il ne veut pas être suspecté, ce qui étonne Asran.
    Elle lui montre alors la photo qu'elle a trouvé, et lui explique qu'elle a surpris Rey et Durandal parler sur le fait que Asran semble être plus accroché à l'Archangel que ne le pensait le président. Ce dernier disait que Asran perdait son potentiel sans doute à cause de Kira, ce que confirmait Rey. Les deux regardaient les photos, et Durandal disait avoir un acte d'accusation contre Asran, qu'il laissera Rey se charger du reste.
    Depuis, Meer s'est empressée de rejoindre Asran. La jeune fille tente de raisonner Asran, mais c'est alors que l'on frappe à sa porte. Il s'agit de la police militaire. Asran comprend tout, et ouvre enfin les yeux, ne voulant pas être la marionette du président.

    C'est alors qu'une vitre se casse. La police militaire défonce la porte et retrouve Meer seule dans la chambre, la fênetre brisée. Les trois soldats se font alors surprendre par Asran qui les assome un par un. Il tend alors la main à Meer qui décide de le suivre.
    Toutefois, dans l'escalier de secours, elle s'arrête et demande à Asran ce qui lui prend. Le jeune homme explique qu'ils sont tous les marionettes du président, Meer y comprise. Cette dernière pourrait même être exécutée. Meer perd alors son sang froid et devient tremblante, elle refuse d'entendre cela, et lui hurle qu'elle ne s'appelle pas Meer mais Lacus, qu'elle se contente seulement de suivre les ordres et qu'il n'y a pas de mal à vivre ainsi. La jeune fille est en pleur et perd tout ses moyens.
    Asran n'a plus de temps à perdre, il tend une dernière fois sa main à Meer, mais celle-ci refuse. Il la regarde à nouveau et quitte rapidement les lieux. Meer s'effondre en larmes.

    La poursuite de Asran est lancée, toutes les issues étant bloquées. Pendant ce temps, alors que Meyrin essaye d'en savoir plus, Asran entre dans sa chambre. La jeune fille est surprise et le jeune garçon se jette sur elle pour lui dire de se taire, lui expliquant qu'il veut seulement sortir. Meyrin lui demande s'il est poursuivi et pourquoi, Asran lui dit qu'elle devra demander à Rey plus tard.
    Soudain, la police militaire frappe à la porte de Meyrin. Cette dernière décide alors d'emmener Asran dans la salle de bain. Elle retire ses habits et se mouille les cheveux, alors que la police insiste pour entrer, et est interrompue par l'arrivée de Lunamaria qui demande ce qu'il se passe. Meyrin ouvre la porte, une serviette sur le corps et dit à sa soeur qu'elle prenait une douche alors que la police frappait à la porte. Lunamaria crédibilise sa soeur et la police n'inspectera pas.
    La porte se ferme, Asran sort de la salle de bain et remercie Meyrin qui s'effondre au sol. Alors que Asran tente de partir, la jeune fille le retient et est prête à l'aider à s'enfuir...

    Meyrin, professionnelle de l'informatique, infiltre l'ordinateur principal et déclenche une alarme de l'autre côté de la base. Les soldats, accompagnés de Rey, s'y rendent immédiatement. Meyrin en profite pour récupérer une voiture. Par ailleurs, Talia demande des explications sur cette alerte, et le président lui explique que Asran est en fuite, et qu'il se peut que Durandal ait besoin de Rey ou Shin pour l'arrêter.
    Par ailleurs, Asran est monté à bord de la voiture et se baisse pour ne pas être vu par la fenêtre. Rey croise alors la voiture conduite par Meyrin, et trouve cette dernière plutot suspecte. Pendant ce temps, Shin est prévenu qu'il y a un espion dans la base, mais l'Alliance étant aussi présente, tout est en désordre.

    Asran et Meyrin ont rejoint le hangar. La jeune fille lui dit de se dépêcher de partir, en lui montrant un Gouf Ignited. Asran lui demande ce qu'elle va devenir, mais Meyrin ne veut pas qu'il soit exécuté. Soudain, arrive alors Rey qui les a suivi. Il leur tire alors dessus, mais Asran se jette au sol avec Meyrin. Il crie à Rey d'arrêter de tirer car Meyrin est avec lui, mais le jeune garçon n'écoute pas.
    Asran passe alors à l'action et tire à son tour et parvient à maitriser Rey qui perd son arme. Ce dernier décide de fuir en chercher une autre, et Asran en profite alors pour prendre Meyrin et monter à bord du Gouf. Rey ne parvient pas à les toucher et prévient immédiatement Shin de préparer le Destiny et le Legend, alors que le Gouf s'apprête à décoller. Shin demande des explications et Rey lui dit qu'ils doivent poursuivre le déserteur qui vient de voler un Mobile Suit.

    Le Gouf est parti, et tout l'équipage du Minerva reste encore en alerte et se demande ce qu'il se passe. Par ailleurs, Asran dit à Meyrin qu'ils vont rejoindre l'Archangel, car il est persuadé qu'il n'a pas vraiment coulé et que Kira n'est sûrement pas mort.
    Rey a rejoint Shin et monte à bord du Legend. Sur le Destiny, Shin veut savoir ce qu'il se passe. Rey explique qu'ils poursuivent Asran Zala, ce qui surprend énormément Shin... Fin de l'épisode.




Article rédigé par MaxX.