Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Mechanics
Organisations
Bases et Colonies
Génériques
Visuels DVD
Autres Articles
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768



 Réalisation  Mitsuo Fukuda  Nb. Episodes  50
 Production  Sunrise / Beez  Sortie Japon  Octobre 2004
 Musiques  Sahashi Toshihiko  Sortie USA  Mars 2006
 Chara Design  Hisashi Hirai  Sortie France  Septembre 2006


    "Ere Cosmique, année 72. Le conflit d'un an et demi opposant la Terre et les PLANTs arriva à son terme. Après la bataille spatiale de Yakin-Due, les antagonistes signèrent enfin un traité de paix. Basé sur un accord de reconnaissance mutuelle, celui-ci fut ratifié au milieu des décombres de Junius-7, théâtre d'une épouvantable tragédie au début du conflit.
    Chacun s'engagea à améliorer sa compréhension de l'autre et tous promirent une paix durable. Le monde pu alors avancer à nouveau sur la voie de la stabilité."

    Ere cosmique, année 71. Durant la bataille d'Onogoro, Shin Asuka, Coordinateur, et sa famille fuient la côte d'Orb attaquée par l'Alliance Terrestre. Cependant une bombe explose et... La famille entière de Shin meurt sous ses yeux.
    Ere Cosmique année 73. La guerre entre les Coordinateurs et les Naturels a pris fin après la bataille de Yakin Due, et depuis la paix semble s'être installée. Toutefois des tensions existent toujours entre Naturels et Coordinateurs.
    Durant une visite sur PLANT de la représentante d'Orb, Cagalli Yulla Athha, accueillie par le nouveau chancelier de ZAFT, Gilbert Durandal, une attaque a lieu et 3 nouveaux prototypes de Mobiles Suit sont volés par une escouade spéciale de l'Alliance Terrestre.
    Le Minerva, nouveau vaisseau spatial de ZAFT mène la chasse à cette escouade, avec à son bord Cagalli et Asran Zala qui ont été pris dans l'attaque, mais aussi Shin Asuka, engagé dans ZAFT et pilote du nouvel Impulse Gundam.
    Cependant, alors qu'il pourchasse les voleurs, l'équipage du Minerva est averti qu'une bien plus grande catastrophe est sur le point de se déclencher... Une catastrophe qui pourrait faire renaitre de ses cendres le conflit entre Coordinateurs et Naturels...



    Niveau musical on reste en terrain connu. On découvre à nouveau quatre génériques d'ouverture : le très rythmé Ignited de T.M. Revolution, suivi de Pride de High and Mighty Color, puis Bokutachi no Yukue de Hitomi Takahashi, et enfin Wings of Words de Chemistry. Aucun de ces génériques ne se ressemblent, ce qui donne vraiment une touche personnelle à la série. Néanmoins, on peut dire que le dernier opening est justement mal adapté pour l'être, puisqu'il ne colle pas du tout à l'ambiance des derniers épisodes.
    Les génériques de fin sont au nombre de quatre eux aussi, contrairement à la série précédente qui en comptais trois. Nami Tamaki nous interprète le premier, Reason, aux notes rythmées. Le deuxième, Life Goes On de Mika Arisaka, est sans doute l'un des meilleurs. Puis arrive le très doux I Wanna go to a Place... réalisé par Rie Fu, pour finir par Kimi wa Bonu ni Niteiru de See-Saw à qui on devait déjà le premier générique de fin de Gundam SEED. Bref, rien à reprocher !

    Les musiques de fond, à nouveau réalisées par Sahashi Toshihiko, ne déçoivent pas un instant ! Elles adhèrent parfaitement aux situations de la série, et assurent les émotions ! Puis au niveau des titres exclusifs, on a repris les même qu'avant : T.M. Revolution nous interprète Vestige, puis Yukka Nanri avec Honoo no Tobira et le magnifique Shinkai no Kodoku de Houko Kuwashima. Rie Tanaka, l'interprète japonaise de Lacus Clyne et Meer Campbell, offre aussi quelques titres sympathiques. Qui dit Meer, dit deux Lacus et donc deux fois plus de chansons : Fields of Hope, chanson très douce, puis Quiet Night C.E.73 et Emotion, au son beaucoup plus rythmé.

    A nouveau, les interprètes japonais jouent leur rôle à 100%. Chaque personnage a une voix bien distincte qui correspond au personnage. Parmis les nouveaux, ceux qui s'en sortent le mieux sont sans doute Shuchi Ikeda qui joue à merveille le mystérieux président Durandal, de même pour Toshihiko Seki qui interprète Rey. Enfin, Kenichi Suzumura, le seiyû de Shin, parviendra à prendre en main ce personnage colérique.
    Côté voix française, on reste à nouveau dans de la très bonne qualité. On a même l'impression que les anciens acteurs jouent encore mieux pour certains personnages. Même Taric Mehani, qui joue Shin, permet à son personnage de rester sur le même ton qu'en VO. On regrettera par contre qu'il y ait plusieurs interprètes pour différents personnages, notamment Marie Chevalot qui joue à la fois Stella, d'une façon admirable, et Meyrin, d'une façon beaucoup moins admirable...


    Mobile Suit Gundam SEED Destiny... En voilà un sujet à polémique ! Autant être honnête, si vous êtes un grand fan de Gundam, premier du nom, autant vous dire que rares sont les chances que cette série vous plaise, notamment à cause des repompages abusifs des Mobiles Suit.
    Néanmoins, si vous ne connaissez que Gundam SEED, et même Gundam Wing, alors Gundam SEED Destiny risque fort de vous plaire... Sauf si vous avez beaucoup trop accroché à vos personnages préférés de la série précédente ! En effet, Asran et Cagalli notamment ont beaucoup changé, mais leur évolution reste tout à fait logique puisque les circonstances ne sont plus les mêmes dans cette suite.
    Concernant les nouveaux personnages, ils sont tous plus ou moins travaillés, sauf peut être les personnages secondaires, parfois bâclés. Chacun évoluera, mais certains le feront soit trop lentement, soit trop rapidement, à cause sans doute de la présence des anciens personnages de Gundam SEED.

    L'histoire tournera beaucoup autour du Minerva et de l'Archangel. Les anciens et nouveaux personnages seront ennemis, ce qui rajoute du piment à la série, car leur force est équivalente. Cependant, on donne sans doute un peu trop d'attention autant à Kira, Asran et Shin, plutot qu'à ce dernier uniquement. Les rebondissements et l'action seront à nouveau au rendez-vous, vous assurant beaucoup de moments forts et superbes combats durant ces 50 épisodes, malgré quelques temps morts.
    Tout comme dans Gundam SEED, les relations entre personnages évolueront et se compliqueront. Les Mobiles Suit auront leur importance sans forcément prendre la place première des personnages. Mais la puissance des machines sera sans doute quelques fois abusive, histoire de nous en mettre plein les yeux... Et on ne dit pas non !

    Enfin la qualité graphique a été améliorée, les scènes sont beaucoup plus soignées dans Gundam SEED Destiny. Seul bémol, la répétition de certaines animations quelques fois excessives. Et côté musiques, il n'y a vraiment rien à reprocher !
    Notons pour finir que l'épisode 50 de la série a été une catastrophe, avec une fin beaucoup trop rapide. Mais heureusement, un OVA de 45 minutes, intitulé Final Plus, refaisant entièrement ce dernier épisode bien plus convenablement et achevant le tout par un épilogue appelant une suite a été passé au Japon. Autant oublier l'épisode 50 et regarder immédiatement le Final Plus après avoir vu l'épisode 49, car c'est sans doute l'un des meilleurs épisodes.


    La série Gundam SEED Destiny s'est achevée le 1er octobre 2005 au Japon sur le 50e épisode... Les premiers DVD sont sortis en France dès Septembre 2006 et ont été classés rapidement au top des ventes.
    Gundam SEED Destiny ? Une suite à l'histoire discutable... Il n'empêche que tout fan de Gundam SEED devrait la voir, ne serait-ce que pour revoir ses héros préférés, mais aussi pour se donner son propre avis sur la série. Notons que malgré ses défauts, elle reste une très bonne série, qui a tout de même été élue au Japon comme étant le Meilleur Anime de l'année en 2005 et 2006 !

Article rédigé par MaxX.