Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Mechanics
Organisations
Génériques
Visuels DVD
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768



 Réalisation  Seiji Mizushima  Nb. Episodes  25
 Production  Sunrise / Beez  Sortie Japon  Octobre 2007
 Musiques  Kenji Kawai  Sortie USA  Mai 2009
 Chara Design  Yun Kouga  Sortie France  Juillet 2009


    A.D. 2307. Alors que l'énergie fossile commençait à s'épuiser, l'humanité trouva une nouvelle source d'énergie pour changer la situation, une installation solaire massive, avec trois énormes ascenseurs orbitaux. Néanmoins, seuls les pays dominants et leurs alliés peuvent en profiter.
    Trois puissances avaient la mainmise sur ces trois ascenseurs : l'Union, venant des USA, la HRL, composée de la Chine, la Russie et l'Inde, et L'AEU d'Europe. Ces puissances continuent encore à s'opposer en mettant leur dignité et leur prosperité en jeu. Alors que nous sommes entrés dans le 24ème siècle, l'humanité n'est pas encore unie...
    Dans ce monde où la guerre fait constamment rage, naît une milice privée prônant l'éradication de la guerre par la force. Chacun possédant un Mobile Suit Gundam, ce sont les Celestial Being. L'intervention armée par les Gundam contre les actes de guerre commence.

    L'histoire met en scène le jeune Setsuna F. Seiei. Au passé apparement douloureux, enfant de guerre ne croyant plus en Dieu, il a rejoint par la suite Celestial Being et pilote le GN-001 Gundam Exia. Il sera soutenu par trois camarades, Lockon, Allelujah et Tieria, possédant chacun leur unité.
    Celestial Being se fera vite connaître et redouter par le monde entier, enchaînant les missions, souvent établies par Sumeragi, une stratège hors norme, mais leurs actions ne seront pas vues de la même manière par tous... Le monde évolue alors par la révolution...



    La série possède deux Génériques d'Ouverture et deux de Fin, ce qui est un plus pour une série de 25 épisodes. Le premier Opening, Daybreak's Bell, est interprété par L'Arc-En-Ciel. C'est un générique plutôt entraînant, et superbement bien réalisé, s'accordant parfaitement aux images qui l'accompagnent. Ash Like Snow est le second Générique d'Ouverture, interprété par The Brillant Green, et reste dans le même style que son prédécesseur.
    Le premier Ending, Wana, de The Back Horn, est moins accrochant, sans doute trop violent, avec un album d'images assez pauvre. Toutefois, le second Ending, Friends de Stephanie, donne une note tragique à la série grâce à une mélodie prenante.
    Enfin, les musiques de fond sont quant à elles plutôt bonnes, même si elles ont tendance à passer inaperçues. Elles donneront tout de même du punch à la série, et comme souvent, auront un rôle essentiel dans l'action des différents évènements. On peut noter une Insert Song plutôt sympathique, Love Today de Taja, qui apparaîtra aux moments nostalgiques de la série.

    Côté voix, on retrouve pour Setsuna l'interprète Mamoru Miyano (Light - Death Note), qui rend le personnage très froid et solitaire. Shinichiro Miki dans le rôle de Lockon rendra ce dernier sympathique. Hiroyuki Yoshino jouera Allelujah et saura l'interpréter à merveille, surtout pour sa double personnalité. Et enfin Tieria sera interprété par Hiroshi Kamiya qui rendra d'ailleurs son personnage nettement moins effeminé que son physique.
    Concernant la Version Française, Beez sait qu'un Gundam en mérite une de qualité, et l'éditeur a fait un travail remarquable avec Gundam 00. L'interprète de Setsuna, Mathieu Doang, rend son personnage aussi mystérieux et froid qu'avec la voix japonaise. Nous retrouvons des habitués, tel que Constantin Pappas dans le rôle de Lockon, qui avait déjà joué Mu La Fraga dans Gundam SEED.


    Encore un Gundam ! Et pas n'importe lequel car celui-ci se détache de l'univers principal de la série et propose son propre univers, tout comme Gundam SEED / Destiny. La production a placé beaucoup d'espoir dans cette série prometteuse, voulant unir les anciens comme les nouveaux fans de Gundam.
    L'équipe qui travaille sur Mobile Suit Gundam 00 est de qualité, la série en est d'ailleurs tout autant, très axée sur le côté politique, ethnique et religieux. Le chara-design, signé Yun Kouga (Loveless), est spécial mais a au moins le mérite d'être appréciable. Seul bémol, la plupart des protagonistes féminins possèdent des poitrines très légèrement abusives.
    Quant au Mecha Design, il est justement bon. Les Gundam ont une certaine classe, et les autres Mobiles Suits sont différents de ce qu'on a pu voir jusque là dans les séries Gundam. Et comme d'habitude, les Mechas ne prendront pas la place du personnage, et leur puissance restera presque toujours dans le domaine du réel, même si parfois, surtout dans les derniers épisodes, certaines unités dépasseront cette frontière.
    La diversité des personnages, qui se trouvent soit dans une organisation, soit dans la neutralité, permettra de donner différents points de vue sur les actions entreprises par Celestial Being et ses ennemis. Toutefois, on reprochera toutefois une certaine lenteur dans le développement de la psychologie des personnages. Il peut arriver que l'on ne voit plus un protagoniste principal durant plusieurs épisodes, l'évolution n'est donc pas pour tous de rigueur. Certaines morts, car il y en aura, ne sont aussi pas très intenses, mais gardent un côté réel que la série tente d'exploiter au mieux.

    Les premiers épisodes se ressemblent plus ou moins, Celestial Being enchaîne ses missions plus ou moins risquées, mais toujours à succès. Cependant, voir l'évolution des différentes organisations et personnages rend ainsi plaisant la série. Cette dernière traite d'ailleurs d'évènements très courants dans la vie réelle, tels que le terrorisme ou encore les guerres civiles et la course à l'armement.
    La seconde moitié de la série offre déjà plus de rebondissements, et donne donc encore plus d'intérêt à la série. Difficile d'imaginer le final lorsque l'on voit l'avancement du scénario qui ne cesse de nous étonner. Et ce final est assez grandiose, proposant un épilogue qui n'est autre qu'un avant goût de la Saison 2.
    Oui car, tout comme la série Code Geass, Gundam 00 est séparé en deux saisons, de 25 épisodes chacune, avant de conclure l'histoire.


    Gundam 00 était l'un des animes les plus attendus de l'année 2007 et a rencontré un succès exceptionnel au Japon. Par son scénario innovateur, ses nombreux rebondissements, et les nombreux points traités dans la série, Gundam 00 a su impressionner.
    La série est disponible en France depuis le début de l'été 2009. Et la trame ne prend véritablement fin qu'après la Saison 2, sortie en Octobre 2008 au Japon.

Article rédigé par MaxX.